Menu

C2D-AFOP

La phase de financement des projets d’insertion professionnelle des jeunes exploitants agricoles a démarré

Ça y est. Les premiers jeunes exploitants agricoles issus des Centres de formation agropastorale du Programme C2D-AFOP ont reçu, début septembre 2014, les appuis financiers pour leurs projets agropastoraux. Près de 30,2 millions de Francs CFA ont été accordés aux jeunes exploitants agricoles de la première promotion (EA1) des Centres
de formation agropastorale dans la région du Sud.

Pour marquer le début des financements tant attendus par les jeunes formés, une cérémonie de lancement officiel a été organisée le 4 septembre 2014 dans la salle des fêtes du Collège régional d’agriculture d’Ebolowa, par le Programme d’appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des pêches (AFOP).

21 bénéficiaires

Lors de la rencontre présidée par Dr Taïga, Ministre de l’élevage des pêches et des industries animales (Minepia), pas moins de 21 EA1 ont solennellement reçu un chèque symbolique de 30 278 350 Fcfa pour le financement de leurs projets d’insertion professionnelle agropastorale.

Avant cette phase protocolaire, le Minepia a eu l’opportunité d’apprécier sur le terrain l’action du programme C2D-AFOP, par la visite des exploitations de deux jeunes bénéficiaires de financements.

Dr Taïga, accompagné de Jules Marcelin Ndjaga, gouverneur de la région Sud et de sa suite, ont commencé leur périple par Minkane, localité située dans l’arrondissement de Biwong Bane à une trentaine de kilomètres d’Ebolowa. Dans ce village, le jeune Pierre Célestin Menye Ambassa, ancien EA1 formé à la Station aquacole de Ngalane par
Ebolowa, a réussi à dompter le basfond de sa plantation, en y creusant des étangs piscicoles. Le 4 septembre 2014, ces étangs ont été symboliquement empoissonnés par le Minepia en personne.

Après Minkane, le cortège ministériel s’est ébranlé vers le village Ating, situé à une dizaine de kilomètres plus loin,
toujours dans l’arrondissement de Biwong Bane. Cette fois, la jeune Catherine Bessa Lakoa, autre EA1 sortie de Ngalane, a reçu le Ministre et sa délégation dans sa ferme de 15 porcs. Désormais mariée dans la famille de sa
formatrice référente, cette ressortissante de la Vallée du Ntem a su gagner par son travail l’estime de celle qui a décidé de faire d’elle sa bru. En épousant le fils de sa formatrice, Catherine Bessa Lakoa a réussi à faire rentrer un jeune au village. Pierre Etetaa, technicien en bâtiment, a longtemps espéré faire fortune en ville dans le bâtiment, en vain. Son salut est venu de sa mère qui lui a trouvé celle qui devait devenir sa conjointe. «Dès notre première rencontre, le courant est très vite passé. Depuis lors, nous sommes ensemble à la ferme et je l’épaule dans les activités au champ.» affirme l’époux de Catherine Bessa Lakoa. 

Pour accompagner les jeunes exploitants agricoles dans l’utilisation des financements et la bonne conduite de leurs projets, six conseillers insertion ont été dotés de motos tout terrain ce 4 septembre 2014 par le programme AFOP.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Le Programme AFOP

Echos des centres et écoles

Tutelles

AFD SupAgro Disop AFEC SODECOTON iii Femafarc Far La voix du Paysant IPAVIC CIC