Menu

C2D-AFOP

Quatre-vingt-huit (88) nouveaux responsables des centres et des écoles de formation sur les « bancs » de la rénovation du dispositif de la formation agropastorale !

C’est du 12 au 16 janvier 2015, soit cinq (05) jours des travaux continus que le programme d’Appui à la rénovation et au développement de la Formation professionnelle dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des pêches (AFOP) a mis pour imprégner les nouveaux responsables des centres et écoles sur le processus de rénovation de la formation professionnelle agropastorale qu'ils viennent de rejoindre.
La densification de la carte des structures de formation (écoles et centres) constitue l’un des défis majeurs de la deuxième phase du Programme AFOP. L’atelier a été lancé officiellement par M. Rigobert MATIKE, Chef de la Division de l’Enseignement et de la Formation Agricoles Coopératifs et Communautaires (DEFACC) et représentant personnel du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural.

Dans son discours liminaire, M. MATIKE a souhaité la bienvenue à tous les participants et leur a adressé les meilleurs vœux du nouvel an.
Il a ensuite rappelé les objectifs du programme AFOP2, en invitant les nouveaux directeurs et promoteurs à la nouvelle donne.
Pour M. Pierre Blaise ANGO le Coordonnateur National, la règle exige que tout le personnel AFOP en général et les responsables nouvellement nommés en particulier soient au même niveau d’information sur la rénovation du dispositif de formation que conduit le Programme AFOP. La définition du sigle AFOP, la présentation de son historique, des axes de rénovation, le partage des principes qui guident AFOP ont fait l’objet de sa brillante présentation. Il en ressort qu’« à AFOP, tout le monde connait et tout le monde ne connait pas ». Chaque chef de composante et d’unité a présenté chacun en ce qui le concerne la quintessence de ses activités. Dans l’ensemble, tout tourne autour de la formation professionnelle et de ses modalités, les métiers développés, le dispositif de l’insertion des jeunes porteurs de projet,
En sommes, 33 nouveaux centres et 5 écoles ont territoire camerounais, portant respectivement le nombre des centres à 75 et celui des écoles à 26 soit un total de 101 structures de formation sous rénovation du dispositif du Programme AFOP.
Des conseils ont été donnés à ces nouveaux responsables de structures nouvellement intégrées dans le dispositif de formation de travailler en équipe dans leur centre/école et de se mettre en situation d’apprentissage. Les trois expressions suivantes feront désormais office de leur leitmotiv : « l’accompagnement, le renforcement des capacités, l’engagement humain ».  Par ailleurs, chaque directeur de centre/école devra réfléchir sur la mise en œuvre du  Plan Stratégique de Formation (PSF)et du ruban pédagogique et honorer de leur présence dans les jours qui suivent, l’atelier sur la formation à la gestion et à l’archivage des documents.
C’est dans une ambiance  de sérénité que l’atelier s’est achevé aux sons des applaudissements. Le rendez-vous a été donné la semaine suivante où ils seront imprégnés dans la gestion financière et administrative de leur structure.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Le Programme AFOP

Echos des centres et écoles

Tutelles

AFD SupAgro Disop AFEC SODECOTON iii Femafarc Far La voix du Paysant IPAVIC CIC