Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 838

Menu

De grandes avancées vers la révolution agricole dans la région du Sud

De grandes avancées vers la révolution agricole dans la région du Sud

A l’occasion de la tenue à Ebolowa de la 2ème édition des Journées Portes Ouvertes du STADE C2D le 22 août dernier, le PCP-AFOP a présenté ses réalisations dans la région du Sud, des réalisations qui s’inscrivent dans la perspective de la révolution  agricole au Cameroun.

Il ne fait aucun doute, la révolution agricole est véritablement en marche dans la région du Sud. Le Programme d’Appui à la Rénovation et au Développement de la Formation Professionnelle dans les secteurs de l’Agriculture, de l’Elevage et des Pêches-Phase de Pérennisation et de Consolidation  (PCP-AFOP) s’y est inscrit à travers ses axes que sont la formation, l’insertion et la gouvernance.

Pour ce qui est de la formation, 16 structures sont  sous dispositif rénové et ont à ce jour formés 1614 jeunes et 1083 sont en cours de formation. Dans les Ecoles, 406 Entrepreneurs Agropastoraux (EAP) ont été formés et 256 sont en cours de formation, 398 Conseillers Agropastoraux (CAP) formés et 189 en cours de formation, 61 Techniciens Supérieurs en Gestion des Entreprises Coopératives formés et 118 en cours de formation, 96 Techniciens d’Agriculture (TA) formés et 135 en cours de formation. Dans les Centres de formation, 626 Exploitants Agricoles ont été formés et 369 sont en cours de formation, 27 Maîtres Pêcheurs ont été formés et 16 sont en cours de formation.

Pour ce qui est de l’insertion 444 jeunes ont bénéficié de la subvention du PCP-AFOP dont le montant s’élève à  659 574 931 FCFA. La contribution de ces jeunes insérés au développement a produit 444 emplois directs et 239 indirects. En termes de production dans les filières, les jeunes insérés ont à leur actif 25 810 poulets de chair, 868 têtes de porc, 287,5 ha de cacao et 14 ha de cacao produits. La tenue des Journées Entrepreneuriales les 10 et 11 mai 2019 a permis la mise sur pied de 13 bassins de production autour de cinq filières principales que sont : le poulet de chair avec 02 bassins, le porc avec 03 bassins, la pisciculture avec 02 bassins, le palmier à huile 02 bassins et le cacao 04 bassins.

Ces résultats encourageants augurent certainement un lendemain meilleur pour le développement agricole du Cameroun avec un nouveau type d’acteur.    



Laisser un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Connexion ou S'inscrire

Mot de passe oublié ? / Identifiant oublié ?